Mailorama


 
6/5

March of History   218 Visite(s)

 
 
 

March of History FR

2.8/10 (156 votes)

March of History est un jeu gratuit, multijoueur et entièrement jouable dans un navigateur web, sans téléchargement. Mêlant à la fois stratégie en temps réel, gestion et diplomatie, March of History vous plonge d'abord dans l'Europe médiévale où vous incarnez une famille de seigneurs bien déterminés à perpétuer le nom de leur Maison à travers le bruit et la fureur de l'Histoire.


Section : Jeux Gratuit
Genre : Jeux MMO
 
 
 
 
 

Par Sandro 1
(2.202.19.xxx)
0
-+

Le 2/3/2019 à 12h32

Pourquoi « March of history » est un jeu complexe mais peu profond
Alors ça fait pas mal de temps que j’ai voulu écrire un texte critiquant les mécaniques du jeu. J’ai joué pas mal de parties donc je pense avoir une bonne connaissance du jeu afin de donner mon opinion.

Avant de commencer je souhaite tout de même rappeler la différence entre la complexité et la profondeur qu’on puisse retrouver dans un jeu. Le but étant toujours d’avoir un minimum de complexité pour un maximum de profondeur. Prenons comme exemple le jeu d’échec. Même si le jeu est un peu plus complexe que le jeu des dames, elle offre pour cela une profondeur bien plus importante. En d’autres môts, les règles sont un peu plus compliqué (la fonction de chaque unité doit être expliquer) mais pour cela on a des possibilité tout à fait énorme qu’on est loin d’avoir tout découvert.

Alors oui, vous allez peut-être me demander ce que cela à avoir avec le jeu de « March of history » ? On ne peut tout de même pas comparer un jeu en ligne avec un jeu qu’on joue chez soit à deux et qui dure nettement moins longtemps. Moi je dis oui et non, ou le fameux « Jaein » des Allemands qui est un mélange de « Ja » et « Nein » qui veut justement dire oui et non.

Oui, on peut comparer les deux dans le sens qu’ils ont tous les deux comme objectif d’être stratégique et que la stratégie demande une certaine liberté dans les choix qui sont à prendre. S’il y a seulement un choix de manœuvre cela n’est tout simplement pas stratégique. Dans le cas de « March of history », on est toujours dans le même shéma : Aggrandir ses territoires, créer les titres pour augmenter le revenu, déclarer des guerres complèxes afin d’espérer que l’autre passe félon à un moment… ensuite continuer à s’agrandir jusqu’à ce que la partie se termine. C’est ainsi que je résumerai l’objectif qui est à atteindre dans « March of history ».

Ensuite non, dans le sens que « March of history » n’est pas simplement un jeu stratégique. Pour moi c’est un endroit (pas un jeu dans ce cas-là) où on se retrouve, on bavarde et cela est agréable. Ce côté social du jeu fait que plusieurs joueurs aiment bien y passer leur temps, je me compte parmi eux.

Malheureusement cela ne suffit pas à long terme. Surtout les guerres sont du grand n’importe quoi. Déclarer une guerre de vassalisation afin que l’autre devient vassal. L’autre, s’il a beaucoup de temps devant lui, peut facilement s’échapper et reprendre le combat à un moment plus propice. Ensuite, s’il devient vassal, il peut quand même te rendre la vie difficile en donnant des informations sur tes territoires à d’autres joueurs ennemies et même financer leurs troupes. Et toi, en tant que suzerain tu ne peux rien faire à part demander à un autre joueur de lui déclarer la guerre sur les deux titres avec lequel il est ton vassal afin que son lien soit brisé et que faute de loyauté envers son ancien suzerain, tu peux enfin lui déclarer la guerre.
Alors ceci est seulement un aspect parmi d’autres mais cela prouve que le jeu appartient aux plus acharnés (ceux qui ont le plus de temps). Cette complexité demande du temps pour peu de profondeur (la mécanique du jeu n’offre pas d’autres possibilités) et le tout n’est donc tout simplement pas stratégique.

Peu importe peut on dire. Alors oui, cela n’est pas bien dramatique, ça reste qu’un jeu tout de même. Mais un jeu assez médiocre qui a pourtant un certain potentiel. D’ailleurs je ne comprends pas comment on a pu donné un prix (Ping awards 2014) pour un jeu qui n’est même pas terminer. Je suppose que la jury a tout simplement entendu le concept du jeu, la trouvait très ambitieuse et différente des autres jeu en ligne qu’on trouve sur le web et on décidé que cela suffirai pour donner le prix à Celsius Online.

Comme je l’ai déjà dit, il y a bien plus de choses que seulement le côté militaire qui ne va pas dans ce jeu. Seulement celui-ci était le plus flagrant. Déjà si on change le rapport vassal et suzerain on ferait un bond de géant. Il est également possible que les défauts du jeu sont tellement monstrueuses que les créateurs du jeu (qui en ont bien conscience) préfèrent laisser le jeu fonctionner pour une petite minorité et de s’attaquer à d’autres projets au lieu de « rénover » un jeu qui ne marche pas réellement. Dommage, mais compréhensible.


Répondre






(*) Champs obligatoires
Recopier le Captcha *
Pseudo*
Email
Sujet*
Mise en forme

Message*